Logo Cura Libre

Les 6 points importants pour gérer votre stress lors d’un examen

A vous qui passez un examen ce mois-ci (et à tous leurs proches) : à lire absolument pour arriver serein le jour J !!

Voilà le mois de juin qui pointe son nez et vous vous préparez à passer un examen très prochainement. A l’oral comme à l’écrit, pas facile de gérer son stress les jours précédents. C’est également LA période de fin d’année scolaire pour vos activités de loisirs et tous les événements associés (passage de ceinture en arts martiaux, auditions de musique, gala de danse, représentations théâtrales…)

 Je vous propose quelques clés pour gérer cette période forte en émotions avant de pouvoir ENFIN profiter pleinement du retour (ce n’était pas trop tôt !) du soleil.

  • Tout d’abord, repensez à vos motivations : pourquoi avez-vous besoin de passer cet examen ? Quelles portes cela peut vous ouvrir ? Qu’est-ce qui vous plait dans cette activité en particulier ?

Se rappeler régulièrement pourquoi on travaille depuis plusieurs semaines voire plusieurs mois, quel est l’objectif qu’on s’est fixé est important pour garder le cap jusqu’au jour J. Ne lâchez rien !

  • Remémorez-vous les étapes intermédiaires que vous avez déjà franchies tout au long de l’année (évaluations en tout genre, examens blancs, répétitions). Et ne craignez pas d’apprendre de vos erreurs précédentes.

Est-ce que c’était vraiment une bonne idée de réviser toute la nuit avant l’examen blanc ? (Attention ça peut quand même fonctionner pour certains, on n’est tous différents, n’est-ce pas ?)

  • Etablissez un dernier planning avec des tâches rapides et réalisables (inutile d’essayer de revoir tout le programme de toutes les matières en 2 jours top chrono !!) et prenez un malin plaisir à les rayer une par une.

 

  • Sans oublier de prendre des temps de pause : allez prendre l’air, faites un peu de sport, passer un coup de fil à un ami, partager un repas en famille sans culpabiliser entre 2 phases de révision.

 

  • Expérimentez la respiration ventrale régulièrement : forcément en tant que sophrologue, je ne peux que vous conseiller de pratiquer cette respiration relaxante dès que vous en avez besoin. Il vous suffit de poser une main sur votre ventre dans la position de votre choix, d’inspirer par le nez en gonflant votre ventre et d’expirer par la bouche en dégonflant votre ventre (comme un ballon). A faire plusieurs fois pour vous calmer juste avant une épreuve par exemple.

 

  • Faites un petit exercice de visualisation positive : fermez les yeux et pensez à un paysage ou à un souvenir paisible et rassurant. Focalisez toute votre attention dessus. Faites appel à vos 5 sens pour analyser la scène et imprégnez-vous des bonnes impressions associées (si c’est compliqué pour vous à faire tout seul, n’hésitez pas à solliciter votre sophrologue).

 

Le jour J, mettez-vous dans votre bulle, il vaut mieux prendre quelques secondes pour vous concentrer, prendre le temps de respirer que de vous jeter immédiatement dans l’épreuve.

Réussir ne serait-il pas de réussir à montrer de quoi vous êtes vraiment capable ? Allez c’est parti !

07/06/2024
Fermer

Inscrivez-vous à notre newsletter

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos derniers articles et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.